Douleur : l’amitié plus forte que la morphine

Selon des chercheurs britanniques, les endorphines libérées par l’amitié pourraient être un antidouleur aussi puissant que les médicaments à base de morphine.

Suite clic ici

[contact

Ce contenu a été publié dans La massothérapie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.